Les meilleurs moments pour observer la faune et par la même occasion avoir de bonnes lumières restent comme tout le monde le sait le matin de bonne heure et le soir à partir de 19h30 en ce moment.

J’ai donc pris le chemin des prairies de l’exploitation du « bol d’herbe », un havre de respect de la nature et de ses habitants. Je n’ai pas mis beaucoup de temps avant de voir les premiers lièvres et chevreuils. Chacun prenait son temps pour brouter l’herbe bien verte qui a bien poussée grâce aux récentes pluies.

Le Lièvre, lui, était sagement positionné au pied d’un « bouton d’or » ou « Renoncule âcre », et a passé un bon moment à croquer de bonnes et longues feuilles d’herbe fraiche. Après un temps, un geai passant par là ce mit à alerter tout l’entourage. Le gros père ce décida donc à se rapprocher des broussailles de la haie pour finalement s’y engouffrer et disparaitre.

| | | Next → |