Je ne suis pas un grand fan des guêpes et frelons, mais j’avoue m’y être intéressé récemment et m’être pris presque d’affection ou au moins d’admiration pour les guêpes.
En ce moment avec les fortes chaleurs, il y a un va et vient régulier au bord des cours d’eau. Il suffit donc de s’y poster et de repérer les passages des insectes volants qui viennent s’y abreuver.
D’autres espèces de guêpes que la commune sont également actives, on peut retrouver la guêpe noire nommée “Isodonte mexicaine”, elle est solitaire et non agressive comme beaucoup de guêpes solitaires.
Il y également les “Polistes”, qui forment des nids d’une quinzaine d’individus. Comme la précédente, elles ne sont pas agressives, bien sûr, il ne faut pas aller titiller leur nid, car elles le défendront.
Pour finir, j’ai aussi croisé la guêpe-coucous ou “Chrysis Flamboyante”, elle est toute petite et pleine de couleurs très métalliques qui changent en fonction de l’orientation de la lumière sur sa carapace.

 

Guêpe commune:

Elle se reconnait grâce à ces antennes noires, ces mandibules jaunes et ces poils sur le thorax.

| | | Next → |

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.