Les Libellules à quatre taches sont réparties partout en France, elles sont facilement reconnaissables à leurs 4 taches au niveau du nodus. Pas toujours facile à approcher, il est préférable d’aller à leur rencontre tôt le matin ou quand la fraicheur commence à tomber le soir. Le reste de la journée comme les autres libellules elle passent leur temps à chasser, du coup, les moments posés sont rares.

De loin, on la repère dans les prairies humides en milieu de végétation:

denis-blanchard-quadrimaculata-5

Une fois repérée, l’approche commence avec prudence car le moindre mouvement brusque donne l’alerte et fait décoller tout le monde.

denis-blanchard-quadrimaculata-1

L’approche se faisant, on peut s’essayer à plusieurs prises de vues, contrejours, gros plans, détails…

denis-blanchard-quadrimaculata-2

denis-blanchard-quadrimaculata-3

La libellule posée ainsi profite de la chaleur du soleil, elle s’oriente presque toujours dos au soleil, d’où la difficulté d’arriver à l’approcher sans l’effrayer avec notre propre ombre.

Le « Face à face » est une prise de vue classique mais qui reste néanmoins compliquée à réussir, tant dans le cadrage que dans la difficulté de ne pas faire bouger le support choisit par la belle.

denis-blanchard-quadrimaculata-4

Les détails sur ses ailes reste toujours aussi graphique, et une source d’inspiration pour les prises de vues en gros plans.

denis-blanchard-quadrimaculata-8

 denis-blanchard-quadrimaculata-7

Une fois l’approche effectuée, toujours sans mouvements brusques, on peut s’essayer à des prises de vues plus larges et plus douces avec ou sans les contre jours.

denis-blanchard-quadrimaculata-13

denis-blanchard-quadrimaculata-11

denis-blanchard-quadrimaculata-9

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *