Une de mes grandes passions, sans doute dûe à cette même passion qu’a ma mère, est portée pour le loup. N’ayant pour le moment pas eu la chance de pouvoir en approcher en liberté, j’ai commencé à en photographier dans les parcs animaliers, ils y sont maintenant en général bien traités et ne sont plus dans les états lamentables que je pouvais voir dans les débuts. Ma seule vision d’un  loup réellement en liberté m’a été offerte grâce à mon petit frère lors d’une excursion en Suède. Cette vision fut très furtive, mais m’a redonné l’envie de les photographier. J’ai donc dès mon retour en France fait quelques clichés sur ces animaux bien souvent associés à tort à des bêtes féroces. en voici quelques portraits:

| | | Next → |