Cela fait un bon moment que je souhaitais faire un billet sur le matériel à choisir pour le traitement photo.
Sur les sites on vois de tout, des superbes bêtes de courses, des pros Mac, des pros PC, des configurations dont seul les créateurs connaissent les rouages… bref, il y a de tout, mais finalement, peu de propositions pour savoir ce qu’il est important de posséder dans une configuration pour le traitement Photo.
Ici, je ne parlerai pas des périphériques tel l’écran ou la sonde colorimétrique, mais bien uniquement du cœur qui est la tour.
Je ne ferai pas non plus de promotion pour la marque à la pomme qui n’a pas besoin de moi pour conquérir les cœurs.
Voici donc une proposition de composants vous permettant une bonne réactivité de votre PC lors de l’utilisation pour le développement photo.

Cette proposition est à prendre en compte au moment de l’écriture de l’article, soit Fin 2015 ! Elle n’est pas « La » configuration unique et parfaite mais à pour but de donner des bases.

Le Boitier:

Comme pour le choix d’un trépied, il est souvent mis en dernier et choisi juste pour son prix. Il ne doit pourtant pas être mis à l’écart de cette façon, il doit être assez grand pour y accueillir les différents disques de travail mais également fonctionnel, avec pas mal de connectique et également silencieux. Ce point est souvent négligé alors que chez la pomme, pas besoin de se poser la question, c’est silencieux. Quelques bons boîtiers de la marque AeroCool sont très bons, après le design n’est qu’une affaire de goût. Partons ici sur un Aerocool DS 200 midi-tower, il a l’avantage de disposer de plusieurs coloris, de pas mal de connectiques, d’un afficheur digital pour la température intérieure, une bonne isolation phonique et une praticité de mise en place des composants à l’intérieur.

L’alimentation :

Prenez soin de prendre une alimentation qui couvrira tous les besoins des vos disques, Lecteurs, Carte mère mais également les différents périphériques branchés sur les ports usb2 et usb3 (tablette graphique, lecteurs de cartes, smartphone en charge, sonde colorimétrique etc.) Prenons une alimentation correcte comme la Cooler Master VS Series, 650W qui couvrira largement les évolutions à venir (et oui, il faut aussi penser que vous devrez d’ici quelques années ajouter des disques). Bien sur, on peut aller jusqu’à la nomination « Or », qui gère encore mieux les économies d’énergies, cela ne sera qu’une question de budget.

Vient en suite le cœur même de votre PC :

Le processeur:

C’est lui qui fera la différence. Ne pas hésiter à monter dans la fréquence. Ici, un Intel Core i7-4790K (4.00 GHz) permettra des performances élevées. Sachez que Lightroom par exemple fait très peu d’accès disques par rapport à la consommation du CPU ou à l’utilisation de la mémoire vive. Ajouter un radiateur silencieux comme le Cooler Master Hyper TX3 EVO par exemple, il permettra un meilleur refroidissement que celui fournit par défaut avec les processeurs.

La carte mère:

Elle doit être choisie en fonction du type de processeur sélectionné. Ici, nous partirons sur Asus MAXIMUS VII RANGER qui est pourvue de 6 ports usb3, 7 usb2, Possibilité du SLI et du CrossFire pour positionner plusieurs cartes vidéo (en cas de volonté de traitement vidéo poussé). Les slots mémoire accueillent jusqu’à 32Go de Ram ce qui est amplement suffisant.

La Mémoire vive:

Alors a ce jour, il y a de tout sur le marché, mais principalement, il faut lire les spécifications des processeurs, puis celles des cartes mères pour se rendre compte que les processeurs actuels ne gèrent pas des fréquences exotiques. Du coup, vous risquez d’acheter des barrettes super rapides qui finalement seront bridées par l-un des composants de votre PC. Je vous conseillerai alors de partir sur des valeurs sûres : DDR3 Kingston HyperX Savage Red, 8 Go, 2400 MHz, CAS 11 par exemple. Vous en prenez deux ce qui vous fait 16Go de Ram… Prévenez moi quand vous aurez tout utilisé…

Parlons à présent de l’espace de stockage.

Le disque dur: pour le système d’exploitation et les programmes.

C’est un des éléments importants de la configuration. Les technologies s’étant largement développées ces dernières années, il est maintenant possible de disposer de disques à techno SSD (Globalement, ce sont des barrettes de ram en lieu et place de disques physiques avec aiguilles). Les tarifs s’étant largement lissés, il est possible de disposer de volumes assez conséquents pour des prix raisonnables. On choisira alors un Crucial MX100, 512 Go, SATA III qui nous permettra d’y héberger le système d’exploitation, ainsi que les dossiers de cache Lightroom, les fichiers de miniatures rendu 1:1 et un dossier de traitement (qu’on pourra nommer « TRAVAIL ». Pensez à y faire du ménage de temps en temps, c’est juste un dossier de travail!)

Les disques durs pour les fichiers RAW:

Idéalement, vous ne devriez faire que de la photo avec votre configuration super propre, mais comme tout le monde le sait, il est plus cool de bosser en musique, de faire aussi ces comptes etc sur une même machine… et en plus, vu la réactivité de celle-ci, vous ne pourrez plus vous en passer… Alors prenons 2 Disques dur (un pour la photo et le second pour vos données persos) d’une volumétrie assez importante de 3To pour ne pas risquer le fameux « FFS » dont les grands informaticiens parlent… oui, ça veut juste dire « Full File System » bref, votre disque est plein… Alors vous pourrez vous targuer de dire en société : Je n’ai pas eu de FFS depuis un bon moment 🙂 Pensez à différer la date et le lieux d’achat des disques, cela évitera qu’ils soient de la même série, du coup, quand l’un d’eux rendra l’âme, le second ne suivra pas dans la journée. On prendra pour cette configuration 2 Disques Seagate Barracuda 3 To

La carte Vidéo :

Pour le traitement photo, pas besoin de carte vidéo énorme, sauf bien sûr si vous souhaitez disposer des derniers écrans 4k 21/9eme pour lesquels vous devez vous assurer que votre carte vidéo dispose des résolutions de sortie suffisantes. Donc le chipset intégré à la carte mère suffit amplement. De plus, maintenant les cartes mères proposent des sorties hdmi, DVI et VGA. Pas besoin d’investir  !

Si vous souhaitez néanmoins traiter de la vidéo au niveau « Amateur » même éclairé on optera pour une carte d’entrée de gamme comme la Asus GeForce GTX 750 Ti OC, 2 Go. Elle sera suffisante pour des traitement amateurs de vidéo sous Pinacle ou Magix par exemple.  En cas de besoin de traitement Vidéo plus poussé, on optera pour deux cartes montées en SLI ou CrossFire, mais ce n’est pas le thème de ce PC et les prix s’envollerons.

La sauvegarde :

On est au point final de notre configuration, il reste à ne pas perdre les données, nos précieux fichiers RAW. Plusieurs solutions s’offrent à nous :

La sauvegarde sur un « Cloud » :

Nécessite une bonne connexion à internet car le volume des fichiers à envoyer est potentiellement énorme (plusieurs Go). Cela convient quand vous êtes en grande agglomération avec des débits internet > 10Mo/s (attention, je ne vous parle pas de Mbits/s qui correspondent à 1/8 de Mo/s. Une liaison 2MBits/s vous permet juste de downloader 250Ko/s et d’uploader (envoyer) 45Ko/s… je vous laisse faire le calcul pour des Go…)

La sauvegarde sur un NAS :

(Network Attached Storage) ou plus simplement un disque accessible en Réseau. Très efficace, mais nécessite un investissement de base élevé si vous souhaitez des performances. De très bonnes marques comme synology ont fait leurs preuves. Comptez 300€ le NAS puis vous y ajouterez vos disques.

La sauvegarde sur Disque Externes :

C’est cette solution que je retiendrai, elle à l’avantage d’être moins coûteuse que la précédente et de garantir des vitesses de transfert élevées. On choisira alors des disques en usb3 afin de permettre des transferts rapides. Des disques tels que les Seagate Expansion Desktop, 3 To correspondant aux volumétries des disques internes permettront de dupliquer les données sans encombres.

Idéalement, vous devriez disposer de deux disques supplémentaires de 3To afin d’effectuer la sauvegarde et de les disposer dans un lieu différent de votre habitation (en cas d’incendie ou de vol, ils ne seront pas impactés).

Le Prix:

Ah, le prix, j’avais oublié cette partie et certains d’entre vous m’ont demandé d’en parler. Pour une configuration telle que celle évoquée, il faudra compter un petit billet quand même, mais il faut savoir que vous partez pour une bonne configuration, évolutive et avec les reins solides, avec la solution de sauvegarde comprise.

 

 

Designation Quantité Total
Processeur Intel Core i7-4790K (4.00 GHz) 1 370,00 €
Carte mère Asus MAXIMUS VII RANGER 1 170,00 €
Mémoire vive DDR3 Kingston HyperX Savage Red, 8 Go, 2400 MHz, CAS 11 2 140,00 €
Ventirad Cooler Master Hyper TX3 EVO 1 25,00 €
Seagate Barracuda 3 To 2 220,00 €
Crucial MX100, 512 Go, SATA III 1 200,00 €
Lecteur / Graveur DVD 1 20,00 €
Boîtier Aerocool DS 200 1 100,00 €
Alimentation Cooler Master VS Series, 650W 1 105,00 €
Carte Vidéo Asus GeForce GTX 750 Ti OC, 2 Go 1 160,00 €
Adaptateur 3.5″ pour disque dur ou SSD 2.5″, MX Technology 1 7,00 €
Seagate Expansion Desktop, 3 To 2 280,00 €
TOTAL 1 797,00 €

 

 

Ah oui, quand même 1800€ hors écran, clavier, souris… ! mais il faut savoir ce que l’on veut ! Je vous parle ici d’une vrai configuration taillée pour durer. N’oubliez pas d’y ajouter le prix du système d’exploitation si vous partez sur un système payant tel Microsoft.

Si vous souhaitez la configuration la plus simple et que vous disposez déjà de solutions de sauvegardes, on peut opter pour la même base mais avec un seul Disque Dur de 3To, pas de carte Vidéo additionnelle. On a alors une configuration raisonnable pour les performances obtenues:

 

 

Designation Quantité Total
Processeur Intel Core i7-4790K (4.00 GHz) 1 370,00 €
Carte mère Asus MAXIMUS VII RANGER 1 170,00 €
Mémoire vive DDR3 Kingston HyperX Savage Red, 8 Go, 2400 MHz, CAS 11 2 140,00 €
Ventirad Cooler Master Hyper TX3 EVO 1 25,00 €
Seagate Barracuda 3 To 1 110,00 €
Crucial MX100, 512 Go, SATA III 1 200,00 €
Lecteur / Graveur DVD 1 20,00 €
Boîtier Aerocool DS 200 1 100,00 €
Alimentation Cooler Master VS Series, 650W 1 105,00 €
Adaptateur 3.5″ pour disque dur ou SSD 2.5″, MX Technology 1 7,00 €
TOTAL 1 248,00 €

 

 

Attention, cette configuration ne prends pas en compte le système d’exploitation (que vous pouvez choisir entre Microsoft ou une des distributions Linux) Pour un produit Microsoft, ajoutez environ 150€. Linux est gratuit en revanche, Lightroom ne sera pas accessible. N’oubliez pas non plus l’écran, mais vous devez sans doute déjà posséder celui-ci.